BLENDER TRIBU
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

meltingman
meltingman
https://www.melting3d.org/
16122022
Comme pour saluer la sortie de la version 3.4 de blender et son lot de nouveautés,
la Blender-foundation nous sort le film CHARGE entièrement rendue sous EEVEE!

Ecrit et dirigé par : Hjalti Hjálmarsson
Directeur artistique : Andy Goralczyk
animateur en chef: Rik Schutte
---------------
Charge est un film "film ouvert", complètement réalisé avec Blender. On peut en obtenir les fichiers de production, les ressources et les vidéos de making-of exclusives en rejoignant Blender Studio sur https://studio.blender.org/films/charge

--
Synopsis :
Dans une dystopie en manque d'énergie, un vieil homme démuni fait irruption dans une usine de batteries. Il se retrouve bientôt confronté à un droïde de sécurité mortel et sans issue.
------
court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 149ebb9014aa8c0097e72ed89845af0e
Blender Studio est la partie créative de Blender HQ.
Une équipe dédiée d'artistes et de développeurs se défie avec des objectifs créatifs et techniques pour aider les utilisateurs de Blender et faire avancer le développement de Blender.
Cela se produit dans un environnement de production open source et en partageant tout ce qu'ils font dans une licence ouverte et gratuite.

Vous voulez en savoir davantage ? Rejoignez le studio aujourd'hui et aidez l'équipe à créer et partager. https://studio.blender.org/
Partager cet article sur :reddit

Commentaires

Redstar
On peut dire que c'est... chargé de rebondissement ! tres souriant
lucky
Merci melti pour l'annonce! tres souriant
Pour ma part je saluerai l'aspect graphique, c'est chouette que tout soit fait dans Eevee, bel hommage au moteur quasi-temps réel. L'animation, le rendu, sont bien fichus.
Un peu moins l'histoire, succinte, je reste sur ma faim!
ArnaudT
Merci pour le partage,
Et comme lucky, on peut saluer le travail effectué !
L'environnement me rappelle légèrement le premier film de la Blender Foundation : Elephants Dream...
Je me souviens qu'à l'époque, nous étions bluffés par la réalisation d'un court métrage utilisant Blender, mais le scénario était peut-être moins travaillé Smile
Cela reste néanmoins de l’excellent travail !

_________________
Infographiste 3D freelance - https://www.arnaud-travert.com/
blendman
Après l,'avoir visionné plusieurs fois, je trouve ça pas terrible, surtout le scénario (sans intérêt et même affligeant, aucune originalité, on a déjà tout vu 1000 fois) et la mise en scène (inexistante). Et il n'y a pas une idée originale ou sympa.
Donc, un rendu pas mal mais cache-misère (très sombre, du fog, du glow, etc...)
Et puis, les incohérences :
- Un mec de 65 ans qui entre avec un cric dans ce qui devrait être une forteresse, sans aucun soucis en 10 secondes. le cric qui soulève une porte qui devrait être vérouillée, mais pas de soucis...
- Pourquoi il attend le dernier moment pour y aller ? pourquoi il ne prend pas 20 batteries d'avance ? parce que le "scénariste" est un gros paresseux, et il n'a pas réfléchi plus de 10 minutes à son scénario.
- un mec vieux qui se bat tranquille contre un robot qui doit peser au moins 200kg...
- un complexe comme ça, ça semble être important et il n,'y aurait qu'un pauvre garde et un seul robot pour le défendre ? sérieux ?
- le robot est donc programmé non pas pour préserver l'installation mais pour tout détruire ? il tire partout comme un crétin et au lieu de perdre une batterie, les dirigeants perdent tout ? sérieux ?
- sans parler de la fin : donc c'est un malheureux, un pauvre qui ne peut pas s'a,chter une batterie, mais le cerveau de sa femme dans un robot, il l'a eu comment s'il n,'a pas d'argent ?

Non, ce scénario n'est vraiment pas sérieux, c'est une blague écrite sur un coin de table, sans aucune réflexion dérrière.

Et la mise en scène, c'est pareil : c'est creux, vide, il n'y a pas grand intérêt.
Certes, elle est efficace, mais c'est vide et sans intérêt. Ils ont essayé de faire un twist à la fin, mais c'est du déjà vu aussi tellement souvent. Et puis, un twist, ca se prépare, il faut qu'on ait envie d'aimer les personnages, qu'on ait peur pour eux, etc.. Là, on s'en tape.
Le mec est écarsé par le robot ?
On s'en fout.
Il n'arrive pas à voler la batterie ?
Pareil.

Tu regardes et tu te dis "ouais, bof...".


Pourtant, en repartant de la base même du scénario, avec une mise en scène travaillée, ils auraient pu avoir quelque chose de bien mieux.

Un exemple tout con de ce qu'ils auraient pu faire :
- commencer sur un plan où on voit le mec et sa femme (mais pas en robot, en chair et en os). ils sont dans leur jardin, mais ça semble pollué (fumée, fog ou autre).
- on voit qu'ils s'aiment, ils regardent des photos d'un enfant, mais il y a aussi une forme de mélancolie.
- On les voit dans une chambre d'enfant vide avec un certain jouet.
- dans le jardin, ils vont vers une petite tombe avec le jouet. On comprend que c'est l'enfant décédé et c'est son anniversaire. (on montre ça, pour s'attacher aux personnages et là, direct on est attaché à eux, car c'est un drame très dur ce qu'ils vivent et c'est plein d'émotion)
- Puis, la femme tousse, elle ne se sent pas bien. Au dessus de leur jardin, il y a beaucoup de fumée et dans le ciel.
- Alors, le gars se prepare. Il prend ses affaires et va à cette usine, qui crache de la fumée. mais il passe par un autre endroit, une sorte de décharge, et là il rencontre un gamin qui ressemble à son fils comme 2 gouttes d'eau. Ce gamin l'appelle papa. et il le suit. mais ce n'est qu'un souvenir, un souvenir qui le hante. Il passe par des égouts ou un truc sous terre (avec des racines et des plantes, pour faire un contraste avec la technologie) et ils arrivent à pénétrer dans l'usine.
- Il repense à son enfant, on voit un souvenir et l'enfant est mort à cause de la polution de l'usine par exemple. On le voit dans le souvenir et il tousse beaucoup, puis il est de plus en plus malade. On fait un parallèle entre le gars qui entre et l'enfant qui meurt dans ses souvenirs.
- Le gars n'est pas content, il a des explosifs (ou un autre truc plus original), on fait croire qu'il va détruire l'usine.
- Il rentre, il prend la source d'énergie, il combat le robot (mais celui-ci ne tire pas, on trouve un autre procédé (magnetique ou autre), pour le combat, un truc original (il pourrait essayer de le tuer en l'asphyxiant avec une forme de fumée qui durcit et qui rappelle la polution de l'usine).
- puis le vieux s'échappe et revient dans sa maison.
- il retrouve sa femme, qui est toujours en chair et en os, il met la source d'énergie sur son ventre
- et là, on fait le twist final : le type est toujours dans la même maison, tout est pareil, mais il voit flou, il se frotte les yeux, et on change de plan. On fait un plan général, et sa femme change. Et on découvre alors qu,on a implanté son cerveau dans un robot et il lui met la source d'énergie.
- on reste un peu sur ce robot avec le cerveau, puis on revient dans le regard du vieux. Et dans le jardin il est avec sa femme qu'il voit comme une vraie femme. On fait une alternance de plan sur la femme en chair et en os et le robot, pour bien comprendre que c'est son regard à lui, qu,'avec son amour pour sa femme, il la voit toujours telle qu'elle était autrefois.
- puis il vont à nouveau dans le jardin, Ils reprennent le jouet
- et on aurait pu voir un autre petit robot qui serait le garcon par exemple, lui aussi dans un corps robotique, si on veut une happy end.

Et là, le twist il fonctionne mieux. et le court-métrage aurait été plus intéressant.
Et un scénario comme ça, c'est juste une ébauche en 2 minutes, mais c'est déjà beaucoup plus intéressant, car on a des fausses pistes et de la mise en scène :
- on fait croire qu'il va se venger contre l'usine car son enfant est mort à cause de la polution de cette usine, mais non, car l'usine fait vivre sa femme aussi
- on a une dualité entre le déces de l'enfant et le désir de sauver sa femme
- on fait un parallèle quand il rentre dans l'usine avec ses souvenirs et le déces de son enfant, pour ajouter de l'émotion à la mise en scène.
- on a des fausses pistes par rapport à la femme (on croit qu'elle est encore humaine au début, mais on découvre que c'est la vision du vieux qui voit toujours sa femme comme une vraie femme, et pas comme un robot)
- etc.

Juste en changeant quelques bricoles, en ajoutant du contenu, on a une vraie histoire, avec de l'émotion.


Et c'est vraiment dommage, car à part fright sprite et peut etre big buck bunny, c'est souvent leur problème : un rendu qui est plutôt bon, une animation de qualité, mais les histoires sont soit pourris (elephant dream, mais en plus l'anim est mauvaise, l'histoire c'est carrément pourri, la mise en scène il n'y en a pas, le rendu avec ce glow baveux, c'est pas super), soit incomprehensible et sans intérêt car mal mis en scène (tears of steel, sans parler du jeu des acteurs...), soit très basique et sans intérêt (comme ce dernier).
Mais c'est un problème général à la 3D, comme on peut faire bouger une caméra ou faire facilement de l'animation de personnage, n'importe qui peut devenir "metteur en scène" ou scénariste, mais c'est faux.

Mais bon, j,'ai écrit des bouquins, romans, nouvelle, etc... et plein de scénario, et j'ai pas mal étudié la mise en scène à une époque. Donc, je regarde sans doute ça avec un peu d'exigence.

C'est dommage, car sprite fright est excellent par exemple, à tous les niveaux. LE rendu de fright sprite est excellent, les designs sont très chouette, c'est très pro.
Donc, on voit que quand ils veulent mettre un vrai scénariste et un vrai metteur en scéne (ou quelqu'un qui a du talent), ils peuvent le faire.

lucky aime ce message

lucky
Juste pour dire que je partage tes critiques @blendman sur ce dernier court.
De manière générale, clairement les films de la BF ne brillent pas pas leur scénar, et celui-ci est pour moi le pire.
Mais Elephant Dream, mmh, je ne qualifierai pas le scénar de "pourri", même si ce n'est pas une merveille. On peut l'interpréter de beaucoup de façons, il y a quand même de la profondeur.
Tears of Steel, et Sintel non plus, je ne pense pas qu'on puisse qualifier ça de pourri, il y a du boulot, de la réflexion derrière.
Après, il y a toujours une part de subjectif il ne faut pas l'oublier. Une histoire résonne toujours différemment d'une personne à l'autre. Perso, Sprite Fright j'ai trouvé l'histoire pas mal, mais sans plus, assez convenue (dans la lignée de BBB d'ailleurs). Mais au moins il se passe des choses, il y a des bonnes idées ici et là, il y a du boulot donc ça passe.
Mais le dernier court, pfff, oui c'est quand même aux trois quarts vide.


Dernière édition par lucky le Ven 30 Déc - 11:24, édité 1 fois
Horemheb
Bonjour,
Au vu des critiques de Blendman concernant le scénario de Charge je ne sais pas si j'oserai mettre en ligne la suite de mon projet "Mission M31" court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f604 court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f604 court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f604

Je vois ce court métrage comme un moyen de montrer ce qui est possible de réaliser avec la version 3.4 plutôt qu'ambitionner la réalisation d'un film.

Bonnes fêtes de fin d'année
court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f379 court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f382 court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f387
lucky
@horemheb
Oui on est plus proche d'une démo technique qu'un film vraiment pensé, scénarisé.
Mais c'est justement ce qu'on peut lui reprocher.
Je viens de regarder ton court Mission M31, eh bien honnêtement je préfère ça à Charge, bien que Charge soit d'un niveau technique supérieur il faut bien l'admettre (fait par des pros), il y a plus de créativité et de touches personnelles dans ton film.
Les petits projets maisons dans ce genre peuvent avoir plus de cachet qu'un film à plus gros budget, certes "mieux fait" mais beaucoup plus "cliché" (comme certains block busters nous ont habitué ces dernières années...)
blendman
coucou Smile

Mais Elephant Dream, mmh, je ne qualifierai pas le scénar de "pourri", même si ce n'est pas une merveille. On peut l'interpréter de beaucoup de façons, il y a quand même de la profondeur.

En fait, pour elephant, le problème n'est pas que scénaristique. Que ce soit un peu ésothérique, ça ne me dérange pas, je trouvais même ça sympa. Il y a des choses créatives d'ailleurs dans ce court-métrage.
MAis il y a des problèmes dans l'écriture scénaristique et la mise en scène.
PAr exemple, il y a 2 scènes où ils marchent pendant plus de 20 secondes. Sans rien dire, et il y a peut-être quelques secondes intéressantes ou originales, mais on sent quand même que ça comble du vide et c'est dommage.


Tears of Steel,
JE trouve que celui-ci est un peu gaché, car on ne comprend pas bien l'histoire, alors que j,'ai limpression qu'ils voulaient en faire une histoire comprehensive.

Sintel non plus, je ne pense pas qu'on puisse qualifier ça de pourri, il y a du boulot, de la réflexion derrière.

non, sintel c'est pas mal niveau scénario, il y a un effort j,'ai trouvé Wink

Horemheb a écrit:
Au vu des critiques de Blendman concernant le scénario de Charge je ne sais pas si j'oserai mettre en ligne la suite de mon projet "Mission M31" court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f604  court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f604  court métrage CHARGE, film de la blender foundation Blender 3.4 1f604  

mais non, faut pas avoir peur Very Happy.
J'ai sans doute une déformation "professionnelle" (car j,'ai écrit énormément de scénario, de nouvelles etc...)

Mais nous, les "amateurs" de blender, ça n'a rien à voir, quand on fait des petites vidéos, on n'est pas le "studio blender" Wink


Je vois ce court métrage comme un moyen de montrer ce qui est possible de réaliser avec la version 3.4 plutôt qu'ambitionner la réalisation d'un film.
OUi, mais alors, autant qu'ils fassent une démo technique ^^, là je n'aurais pas fait de critique Very Happy.

J'ai vraiment l'impression qu'ils insistent sur le coté "on fait des courts-métrages avec blender", puisqu'ils ont créer le "blender studio" pour ça (créer des courts-métrages), donc, il ya certes le coté technique, mais ils mettent en avant aussi le fait de créer un court-métrage.
Faut pas oublié que c'était vraiment un truc que ton Rosenthal voulait faire à la abase avec blender : des films d'animation.

Je suis juste déçu par rapport aux scénario que je trouve pas très bon en général, alors que certains étudiants d'école 3D font mieux.
Et c'est dommage car ils pourraient faire des trucs vraiment chouettes s'ils n'étaient pas aussi paresseux scénaristiquement.

Ce qui m'agace aussi, c'est que, une fois de plus, c'est du copinage.
Par exemple, moi, je leur aurai bien proposé un scénario ou même de supers designs 2D, mais vu que je suis lourdement handicapé, ils n'ont jamais accepter car ce serait trop compliqué de travailler avec un handicapé, houlala, attention. Enfin, à l'époque où j'aurais pu bosser un peu.
Aujourdhui, je ne peux plus vraiment, donc bon.
Pourtant, malgré mes problèmes cognitifs importants et le reste, je pourrais leur proposer un scénario pas trop pourri je pense.

PS : et oui, j'ai écrit il y a des années à Ton R, et j'ai bien compris que quand on est handicapé comme moi, on ne peut pas bosser avec eux.
mais ce n'est pas réservé à blender, c'est assez général dans le monde.
Blender Moonboots
Je suis d'accord que le scénario est léger, et en effet le but est peut-être de faire avant tout une démo, du coup ça expliquerait qu'ils n'osent pas plus de sarcasme, de décalage, de risque, comme on peut en effet en trouver dans les films produits dans les écoles ? Ça ne deservirait pas Blender, au contraire je trouverais ça en phase avec le côté franc-tireur. Ceci dit je trouve Sprite Fright et Agent 327 plutôt réussis.
thibsert
Après le film dure seulement 3 minutes... C'est une scène d'action avec quelques éléments de scenario pour l'enrober ; peut-être qu'il ne faut pas chercher plus loin.
Évidement que c'est une démo technique, comme tous les films de la BF. En réalité c'est plutôt un "stress test", est-ce que Blender peut tenir la charge sur une prod, et si non, qu'est-ce qu'on peut améliorer.

[edit]Les films de la BF n'ont jamais eu pour but de rendre Blender plus connu ou plus populaire. ils ont été pensés pour le pousser dans ses limite, et voir comment l'améliorer. À la limite ça m'ennuie qu'on discute de scénario ici alors qu'on devrait surtout parler de technique[/edit]
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum